Ne pas prendre les choses personnellement

Ne pas prendre les choses personnellement

Dans une relation, l’important est de se dire les choses. Comme souvent c’est mal interprété, il est essentiel de ne pas les prendre personnellement. Un des accords toltèques.

Dans une relation, pour moi c’est évident qu’il y a toujours des petites choses qui seront mal interprétées, qui sont dites trop vite. Pour moi c’est évident que la façon dont tu es ne peut pas être comprise à 100% par la personne en face, ce n’est pas forcément raccord avec ce que la personne a déjà connu et avec son référentiel. On n’a pas tous le même sens de l’humour, par exemple, ce que tu trouves drôles n’est pas forcément toujours compris, même si on fantasme sur la synchro de la rigolade, si c’était le cas on serait tous des clones. Deux personnes ne communiquent pas de la même façon et sur la même ligne tout le temps, c’est ça qui fait toute la richesse d’une relation. On apprend à se connaître, on creuse, on on enlève délicatement les couches de sable et de poussière avec un pinceau, on fait de l’archéologie de couple. Bref il faut s’ajuster.

Avec Terminator on ne pouvait pas régler un conflit de manière sereine, il gardait une forme de rancœur. Or à mon sens, comment tu règles les conflits est un des premiers tests dans un couple. Clairement avec Terminator c’était compliqué, et pourtant on n’en a pas eu beaucoup en 9 mois, c’est vous dire.

Je ne parle pas non plus de vivre dans le conflit permanent. Je n’ai jamais été habituée à ça. Avec O je sais bien ce que c’était de ne jamais être dans le conflit : on ne se disait rien, parce que justement dès que je lui disais quelque chose qui ne lui plaisait pas, il se vexait. Résultat des courses, on ne se disait plus rien, mais toute une série de non-dits se sont installés entre nous. Des ressentiments qui se sont accumulés, jusqu’à qu’on se sépare. Alors que si tu règles les choses au fur et à mesure, la relation vit, elle est dynamique, il y a des hauts, des bas, des réconciliations. Tu évolues ensemble.

Bien sûr que si on ne se dit pas ce qu’on pense vraiment, on ne sera pas en conflit. Encore une fois je ne dis pas de vivre dans un conflit permanent, je parle d’être dans un dialogue constructif, bienveillant, sachant que parfois les émotions te font faire des choses qui peuvent paraitre brutales. Donc améliorer ses formes de communication autant que faire se peut, mais au moins se dire les choses, et ne pas vouloir faire semblant. Si la personne en face a fait quelque chose qui ne nous plaisait pas, ça ne sert à rien de faire semblant que ce n’est pas grave.

Souvent les réactions brutales proviennent d’une pression sur un point sensible. Les gens réagissent violemment quand on les touche là où ça fait mal. C’est humain, il suffit juste d’en avoir conscience et de ne pas prendre les choses personnellement ; c’est un des accords toltèques. Pour expliquer cet accord toltèque à mon fils je lui ai demandé s’il se souvenait de l’histoire de la sorcière Karaba dans Kirikou. Kirikou était allé questionner le sage dans la montagne, son grand-père :
– Grand-père, pourquoi Karaba est-elle méchante ?
– Parce qu’on lui a fait mal. Elle souffre jour et nuit à cause d’une épine empoisonnée que des hommes lui ont enfoncée dans la colonne vertébrale. Cette épine lui donne aussi ses pouvoirs de sorcière
Kirikou décide alors d’arracher l’épine du dos de Karaba. Kirikou est petit mais il réfléchit. Il manigance donc un plan pour faire sortir la sorcière de sa case. Le plan fonctionne et la sorcière court à sa poursuite. Kirikou grimpe sur un arbre, alors que Karaba arrive à grand pas. A son approche les plantes de la forêt se dessèchent et meurent. Quand elle arrive à son niveau, il saute sur son dos, et lui arrache son épine avec ses dents. La sorcière pousse un hurlement effroyable puis c’est le silence. Petit à petit, les oiseaux se remettent à chanter, les arbres reverdissent. Karaba n’a plus mal. Son visage est apaisé, et sa voix est sereine.

Karaba avant et Karaba après

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *