La rencontre amoureuse c’est comme un entretien d’embauche

La rencontre amoureuse c’est comme un entretien d’embauche

Contexte :

On va partir du principe qu’on connait déjà la configuration du poste : recrutement pour un CDI amoureux, que les deux personnes sont célibataires, et qu’a priori elles ne se connaissent pas de longue date. Donc une réponse à une annonce sur internet plutôt qu’un recrutement réseau me parait être un bon contexte. Perso je déconseille d’aller à un rdv où on ne connait même pas le prénom de la personne. J’ai fait des trucs assez risqué (partir en weekend ou chez des mecs que je ne connaissais pas bien) mais j’avais leur nom/prénom, je les avais googlisé un minimum, j’en avais informé une copine, comme ça si on retrouve mon corps découpé en morceaux, qu’au moins le mec ne puisse pas continuer sa macabre aventure de serial killer trop longtemps. Donc risques, mesurés, always.

On va partir de deux postulats :

d’une part que les deux personnes sont sur le même pied d’égalité, et que comme pour un boulot, on ne sait pas a priori si on convient au recruteur ET si le poste nous convient. Donc il faut jouer sur les deux tableaux : se faire recruter mais déterminer si le poste correspond à nos aspirations ou à tout le moins (si c’est temporaire) va nous permettre d’agrandir notre horizon et de développer notre carrière. On ne va donc pas parler des situations déséquilibrées dans lesquelles une des deux personnes est une bombe, physiquement j’entends, et où la personne en face va ramer ramer ramer pour séduire

d’autre part, qu’un homme et une femme c’est, malgré tout ce qu’on peut entendre, grosso modo la même chose : un être humain avec des réponses émotionnelles de base (la peur, la colère, la joie, la tristesse) provoquées par des stimuli classiques : l’abandon, la trahison, l’attachement etc etc…

Partant de là, il reste assez complexe de cerner une personne en disons 1-2h, mais en posant les bonnes questions, en observant le comportement de la personne, on peut se faire une idée.

Il faut d’abord avoir une idée des choses rédhibitoires : le ronflement, la sodomie, vote FN, serial killer, vit chez ses parents, 4 enfants, 15 chiens et chats, bref nécessité de faire une liste. Voyez que dans cette liste il est difficile d’aborder le sujet directement (sauf peut être pour le nombre d’enfants, d’animaux domestiques), donc il va falloir feinter.

Pour les questions, suite au prochain numéro

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *