Le sommeil

Le sommeil

Le sommeil, ou en l’occurrence le manque de sommeil, lorsqu’on partage son lit avec quelqu’un, est crucial. Je dirais même plus : déterminant. Mais on le minimise. Moi y compris. On pense que le sommeil n’a pas d’importance dans la séduction. N’empêche que bien dormir avec quelqu’un peut déterminer si tu auras une relation longue avec la personne ou pas. Ouais, rien que ça. Je m’explique.

«  Moi je ne ronfle pas » « ou alors seulement quand je suis enrhumé » « ou alors seulement quand j’ai trop bu » « ou alors seulement quand je suis très fatigué »

Combien de fois ai-je entendu ce discours… Résultat : le mec ronfle 90% du temps. Il est même étonné. Et moi donc ? J’en suis même à, comme d’hab, retourner le problème sur moi-même : j’ai vraiment un problème de sommeil. Les autres gonzesses du mec en question roupillaient-elles tellement profondément qu’elles ne captaient rien de la locomotive diesel à côté d’elles? Bravo. Faut croire qu’on ne fréquente pas les mêmes nanas. Moi mes copines ne supportent pas quand leur mec ronfle, et font régulièrement chambre à part. Donc je ne suis pas la seule. Et pour certaines, ça fait même 20 ans que ça dure.

Au delà de quarante ans, plus de la moitié des hommes ronflent, cela est dû au surpoids, à l’alcool, au tabac, ou tout simplement à l’âge, tous ces facteurs qui contribuent au relâchement des tissus de la gorge. Si encore c’était aussi simple que le surpoids, ce serait facile de ne pas se tromper. Mais même des mecs minces, sportifs, ronflent. Ne pas dormir sur le dos, ne pas boire de l’alcool le soir, tout cela peut aider. Mais le Graal du mec qui ne ronfle pas reste bien difficile à atteindre.

Et plus l’âge avance, plus cela devient compliqué. Quand on passe du statut « célibataire » à « en couple », en plus de s’habituer à dormir avec quelqu’un, il faut s’habituer à une nouvelle personne dans son lit, et se faire à son doux ronronnement? C’est trop pour moi. Je crois que j’ai dit à un mec une fois « si tu ne ronfles pas, je t’épouse ». Il s’en est bien sorti, j’étais bien loin de lui passer la bague au doigt le lendemain matin. Lui aussi était persuadé qu’il ne ronflait pas, j’ai donc dû casser son petit mythe personnel.

Finalement en ce qui me concerne, le sommeil est tellement important, que je préfère faire chambre à part que d’essayer de m’endormir d’épuisement. Je n’ai pas encore rencontré l’homme dont je suis tellement amoureuse que je peux l’écouter ronronner toute la nuit. Celui pour qui je vais pouvoir dépasser la perspective de passer mes journées au boulot épuisée, faute d’avoir pu avoir de sommeil récupérateur.

Donc clairement entre bien dormir mais seule, et mal dormir -voire pas du tout- avec quelqu’un, je préfère dormir seule.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *