Les poissons dans la mer

Les poissons dans la mer

Une fois seule, il y a toujours une bonne copine pour t’expliquer que la mer est pleine de poissons : « un de perdu, dix de retrouvés ».

Si c’était si vrai, nombre de personne désenchantée dans leur couple irait voir ailleurs. Mais la réalité n’est pas si simple.

Et quand il s’agit de séduire, il ne suffit de choisir une personne qui plait, encore faut-il que le mec soit réceptif aux manœuvres d’approche. Un mec heureux, en couple avec enfants, sera impossible à séduire. Si son visage affiche un bonheur béat, il est comblé et donc inaccessible. Mieux vaut pêcher en eaux troubles.

Donc rien ne sert de courir après la proie inaccessible, c’est fatiguant. Il faut chercher la fêlure, celle dans laquelle tu vas t’engouffrer. Celui dont la vie routinière ennuie profondément, qui aime prendre des risques, qui fantasme sur les gens qui sortent de l’ordinaire. Et ça tombe bien, justement, tu sors de l’ordinaire.

L’idéal est de pouvoir tester le potentiel  de celui que l’on veut faire mordre à l’hameçon. Il faut se focaliser sur les gestes et réactions involontaires: tu le surprends en train de t’observer, il imite un de tes gestes, son regard est traversé par une émotion forte : colère joie ou tristesse, tous ces indices prouvent que tu produis ton petit effet.

Il faut ensuite déterminer quels sont ses manques, ses peurs et ses angoisses. Tout ce qui peut contribuer à remplir son vide intérieur. Car ce qui est attirant c’est l’impression que l’autre va nous compléter et nous sublimer, va nous faire grandir et nous rendre une personne meilleure. Rien n’est alors plus simple que d’observer et écouter une personne raconter sa vie. Cela évite de trop se livrer, et cela permet de se faire une opinion sur sa cible. Il suffit pour cela de poser des questions. Les gens adorent parler d’eux mêmes, c’est à la fois leur sujet favori et celui qu’ils maîtrisent le mieux.

Et ensuite tout simplement, être là pour répondre à ses besoins inconscients. Les commerciaux et politiques le savent depuis longtemps : il faut avant tout créer un besoin, provoquer un manque, pour pouvoir conquérir un client ou un électorat.

Please follow and like us:

One Reply to “Les poissons dans la mer”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *